Police parisienne

image_pdfimage_print

La Police parisienne a participé à la libération de Paris en août 1944. Le 12 octobre, le général de Gaulle lui remet la Légion d’Honneur et la croix de Guerre avec cette citation : « Bravant l’occupant dès le 15 août, déclenchant la lutte dès le 19, les courageux gardiens de la Police parisienne ont donné à toute la nation un bel exemple de patriotisme et de solidarité, qui fut l’un des premiers facteurs du succès pour la libération de la capitale ». En effet, 167 policiers ont été tués pendant les combats. Chaque année, des hommages sont rendus aux policiers et résistants civils de Paris morts pour la France : une au château de Vincennes, une à l’École de police et une à la Préfecture de police. En outre, après un dépôt de gerbes sur la tombe du Soldat inconnu, le préfet de Police procède au ravivage de la Flamme à l’Arc de Triomphe, accompagné des hautes autorités civiles de la capitale et du président de l’Association des anciens combattants et résistants du ministère de l’Intérieur.

Lire la suite de l’article en PDF 

image_pdfimage_print