Défilé 14 juillet 2014

image_pdfimage_print

L’Établissement de communication et de production audiovisuelle de la défense (ECPAD) a réalisé un recueil de courts métrages sur le défilé du 14 juillet 2014, qui marque le centenaire du début de la Grande Guerre, les 80 ans de l’armée de l’Air et le 60ème anniversaire de l’Aviation légère de l’armée de terre.

Les temps forts sont à l’honneur : élèves des Écoles militaires et de la police, pompiers, troupes et équipages de navires qui ont été déployés en opérations, Patrouille de France, avions et hélicoptères de combat et… Légion étrangère et Garde Républicaine à cheval ! Le premier conflit mondial est rappelé par une parade de « poilus » en uniforme bleu horizon et un canon de 75 mm, tracté par … des chevaux. Pour la première fois, des représentants  d’environ 80 pays ont descendu une partie des Champs Elysées avec leur drapeau. Mais un défilé d’une telle ampleur se prépare longtemps à l’avance et mobilise beaucoup de monde en dehors des troupes elles-mêmes. Les « coulisses du défilé » montrent les difficultés des derniers entraînements à 5 h du matin sous la pluie pour les soldats étrangers, qui ne marchent pas au même rythme que les Français. Le ballet des aéronefs est réglé à quelques secondes près, malgré les aléas de la météorologie. Le « Jour J », les véhicules sont en place dès 6 h du matin. Les légionnaires apprendront qu’un des leurs vient de mourir au combat au Mali. Certains militaires, qui défilent pour la première fois, expriment leur émotion et leur fierté pour leur famille et leur pays : le spectacle doit être magnifique ! La défense étant l’affaire de tous, les femmes, de préférence officiers, sont interviewées et bien mises en valeur. Un clip d’images d’actualités de l’époque rend hommage au monde combattant de 1914 : ceux du front dans les tranchées, les premiers aéroplanes rattachés à l’époque à l’armée de Terre et le soutien à l’arrière dans les hôpitaux et les usines d’armement. Les étrangers, « ceux qui sont venus du monde entier pour faire la guerre », ne sont pas oubliés. Et puis, c’est la victoire avec le gigantesque défilé du 14 juillet 1919 à partir de l’Arc de Triomphe. Aujourd’hui, les opérations extérieures ont remplacé les conflits autrefois déclarés officiellement, le dernier remontant à 1991 avec un vote du Parlement pour la guerre de libération du Koweït. Un dernier clip retrace les engagements de l’année écoulée avec les moyens terrestres, maritimes, aériens et logistiques déployés au Mali (« Serval »), en Afghanistan (retrait), en Guyane (protection du centre spatial de Kourou) et au large de la Somalie (lutte contre la piraterie). Il y a eu des morts, qui ont été honorés, mais aussi des blessés, dont la réhabilitation passe par le sport. Enfin, 2014 marque aussi le 70ème anniversaire des débarquements alliés en Normandie (6 juin) et en Provence (15 août), le commencement de la fin de la 2ème guerre mondiale. « Défilé 14 juillet 2014 » présente tout cela… avec le sentiment que l’armée française fait corps avec la nation !

Loïc Salmon

14 juillet 2014 : 80 nations invitées pour les 100 ans de la Grande Guerre

Grande-Bretagne : commémorations en France du « Jour J » et de la Grande Guerre

14 juillet 2013 : une armée d’avant-garde fière de ses traditions

« Défilé 14 juillet 2014 » ECPAD, agence d’images de la défense, 53 mn.

Boutique : www.ecpad.fr/boutique.ecpad.fr/prestations.ecpad.fr

image_pdfimage_print