Armée de Terre : un nouveau chef d’état-major

image_pdfimage_print

Le général d’armée Bertrand Ract-Madoux, nommé chef d’état-major de l’armée de Terre en conseil des ministres le 22 juin 2011, a pris ses fonctions le 1er septembre pour une durée de trois ans.

A sa sortie de l’Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr en 1972, il choisit l’arme blindée et cavalerie. Breveté d’études militaires supérieures, il est auditeur du Centre des hautes études militaires et de l’Institut des hautes études de défense nationale. Il a notamment commandé le 1er Régiment de spahis (1995), le Bataillon N°2 de l’IFOR en ex-Yougoslavie (février-juin 1996) et la 2ème Brigade blindée (2002). Au cours de cette dernière affectation, il assure le commandement tactique  des forces françaises en Côte d’Ivoire (octobre 2003-février 2004) dans le cadre de l’opération Licorne. Il était directeur de cabinet du directeur général de la sécurité extérieure (DGSE) depuis le 1er septembre 2007. Titulaire de la croix de la Valeur militaire avec deux citations, le général Ract-Madoux est commandeur de la Légion d’Honneur et de l’Ordre national du Mérite.

Dans son premier message, le général Ract-Madoux a notamment déclaré : « Mes premières pensées vont à nos camarades en opérations qui mènent des combats difficiles et que j’assure de ma plus totale confiance, à nos blessés et leurs familles ainsi qu’à celles et ceux qui sont allés au bout de leur engagement professionnel ».

Loïc Salmon

image_pdfimage_print