Afghanistan : six militaires français décédés en cinq semaines

image_pdfimage_print

Six militaires ont été tués en opérations en Afghanistan entre le 10 mai et le 18 juin 2011, portant à 62 le bilan des pertes françaises.

Le 18 juin, le soldat de 1ère classe Florian Morillon du 1er Régiment de chasseurs parachutistes, grièvement blessé lors d’un accrochage pendant une patrouille à pied dans la province de Kapisa, est décédé des suites de ses blessures à l’hôpital militaire français de Kaboul.

Le 10 juin, à 20 km de la base aérienne de Bagram et dans des conditions météorologiques très difficiles, un hélicoptère Gazelle du 3ème Régiment d’hélicoptères de combat d’Etain s’est écrasé, blessant gravement le pilote et le chef de bord, le  lieutenant Matthieu Gaudin qui décédera à l’hôpital militaire où ils avaient été tous deux évacués. Le même jour, le caporal-chef Lionel Chevalier du 35ème Régiment d’infanterie de Belfort, embarqué à bord d’un véhicule blindé et en retour de mission vers la base de Tagab, s’est mortellement blessé avec son arme.

Le 1er juin, dans la province de Kapisa, une compagnie du Groupement tactique interarmes Kapisa, engagée dans une opération de reconnaissance, a été attaquée par un groupe d’insurgés. Au cours des combats, le caporal-chef Guillaume Nunes-Patego, affecté au 17ème Régiment du génie parachutiste de Montauban, a été mortellement blessé. Trois autres militaires ont également été blessés.

Le 18 mai, dans le sud de la Kapisa, l’explosion accidentelle d’une munition a tué le soldat de 1ère classe Cyril Louaisil du 2ème Régiment d’infanterie de marine du Mans et en a blessé quatre autres, qui se préparaient à embarquer à bord d’un véhicule blindé. Les blessés, dont les jours ne sont pas en danger, ont été évacués vers l’hôpital militaire de Kaboul.

Le 10 mai, le soldat de 1ère classe Loïc Roperth du 13ème Régiment du génie de Valdahon a été tué par l’explosion d’un engin explosif improvisé visant les sapeurs du détachement d’ouverture d’itinéraires piégés, qui effectuaient une mission d’ouverture d’itinéraire en prévision d’une opération dans la vallée de Tagab.

Loïc Salmon

image_pdfimage_print